Article 29 : Olé HALTE-LA !

Publié le par COQUELI-SO

Image19.gif Les taureaux camaguais servaient autrefois aux champs. J'ai pu photographier celui-ci un jour que nous nous étions perdus dans la campagne camarguaise. Seuls quatre fils barbelés soutenus par des piquets de bois nous séparaient, il aurait pu avec sa spectaculaire musculature noir de jeais envoyer tout en l'air. Il est pourtant resté là, sagement, alors que je m'agitais autour de lui comme une mouche avec mon appareil !

Art 321-1 du Code Pénal, Alinéas 1 et 2 :

Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Alinéa 3  : Les dispositions du présent article ne sont pas applicables aux courses de taureaux lorsqu'une tradition locale ininterrompue peut être invoquée. Elles ne sont pas non plus applicables aux combats de coqs dans les localités où une tradition ininterrompue peut être établie

A grand renfort de subventions publiques les soit-disant "traditions" se maintiennent .... au mépris des lois qui autorisent des "exceptions'" !!!! Or, si l'alinéa 3 concerne les corridas et les combats de coqs, le législateur reconnaît donc bien que cet acte là est un acte de cruauté !.

Alors que les pro-corridas la défendent en soutenant qu'il s'agit "d'ART" ! De l'art au lard, il n'y a qu'un pas, le taureau finit toujours en saucisson, mais avec quelle humiliation et quelle souffrance!

Ce pitoyable spectacle attirerait-il autant de monde s'il n'y avait, parallèlement à cela, l'ambiance populaire et festive de la rue, la musique, les défilés en costumes traditionnels, le pastis qui coule à flot ? La mise à mort d'une bête est elle vraiment la seule motivation de millers de personnes qui se pressent aux férias sous couvert de la religion !? 

J'espère que non .... foires, festivals, fêtes, concerts, attirent autant de monde !

corrida.jpgCette "tradition" copiée aux Espagnols n'est pas la seule sur leur longue liste à faire souffrir aussi cruellement les animaux ! 

C.R.A.C.

On dit que les traditions doivent être bousculées pour perdurer. Les arènes ne peuvent-elles servir la tradition folklorique sans bain de sang ?
       
Francis Cabrel - La Corrida

Publié dans SUJETS SERIEUX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article